Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

DEVELOPPEMENT 

DE LA FRACTURE NUMERIQUE!

 

Commission exécutive du 3 décembre 2020

NATIONAL

Notre société est de plus en plus répressive. Du maintien de la paix nous sommes passés au maintien de l’ordre et son lot de violence mais continuons à faire entendre notre voix dans la rue.

Police judiciaire : des agents de sécurité privé auraient les mêmes droits que la police judiciaire publique, la dérive est grave !!! De plus une obligation des accréditations des journalistes serait exigée pour couvrir une manif avec floutage des visages des policiers... de grandes luttes nécessaires s'organisent.

Cette loi est très violente contre tout le mouvement universitaire, car depuis le moyen age, l’université est sanctuarisée et aucun policier n'a le droit d'y pénétrer. Elle criminalise de plus les personnes extérieures à la fac qui occuperait des locaux.

LOCAL

  • Courriers aux élus :

Suite à notre lettre au Comité Technique : nos 3 points revendicatifs n’ont pas été pris en compte par les élus.

- Mail professionnel, si l'agent n'a pas d'adresse mail, il n'a accès à rien.

- Chronotime  gère des congés de façon numérique. Le problème est identique pour ceux qui n'ont pas accès. Des N+1 posent des congés pour les agents, parfois en les imposant.

- Neeva, est une évaluation informatique et non papier. Tout le monde n'a pas de boite mail professionnel ou n'y a pas accès. Dans certains services, c'est le N+1 qui remplit l'évaluation et qui signe à la place de l'agent!

Les recours des évaluations sont complexes. On ne peut attaquer au TA qu'une décision finale, c'est à dire validée par le président de Toulouse Métropole. Les recours RH, puis CAP, posent problème car les organisations syndicales ne siègent plus en CAP! L'agent peut aller devant le Tribunal Administratif uniquement après la signature finale. Avant, c'est un document préparatoire. Quand la fiche de paie suivant est affectée par la perte du RI, on peut tenter le TA. La CGT va signaler à l'écrit ces problèmes.

- Téléphone portable personnel : il ne doit pas devenir un outil professionnel car nous ne sommes pas remboursés des forfaits.

- Coffre fort numérique : qui paye ? Que se passe-t-il en cas de départ de la collectivité..

  • La collectivité paye une somme (30 cts?) rémunérée à Digiposte, Filiale de la poste, pour les fiches de paye de la collectivité. La collectivité, paye a chaque fois. Sur quelle boite va partir les codes ?

  • Les codes sont envoyés et 15 jours sont nécessaire pour changer le mot de passe.

  • Ce service est réversible à tout moment, les fiches de paye sont de toutes façons gardées par la RH.

  • Le but de la RH, c'est de privatiser la gestion d'un service public. On dégraisse les fonctionnaires qui eux sont obligés à la confidentialité.

  • La RH est obligée de garder les documents en version papier.

  • La DN ne veut pas mettre à disposition dans tous les services un ordinateur pour les agents. Problème de l’agent de maîtrise qui garde le poste que pour lui, sans le mettre à disposition

La CGT revendique :

- Formation régulière des encadrants.

- Boite courriel pour chaque agent

- Des ordinateurs accessibles pour tous les agents sur le lieu de travail

- Recrutement de 10 fonctionnaires au sein de la Direction numérique

- La copie du contrat passé avec la Filiale de La Poste

 

  • Communication :

- Nous pouvons télécharger l’application Syndicoop (smartphone...). C’est une plateforme gérée par une coopérative intersyndicale diffusant l’information syndicale et sociale.

- Nous allons relancer le blog, sur l'information via le blog, qui pourra être alimenter par nos courriers, nos tracts... news letters. Démarche active et non passive.

LUTTES

  • DMT

Les éboueurs de L'Union, ne travaillent pas les jours fériés souhaitent désormais le faire (récupération, primes). Ils doivent alors vider le jour fériés mais ne sont pas écoutés.

La CGT a contacté Ecoset. Ecoset a depuis 3 mois fait une proposition chiffrée à la Métropole, qui n'a pas relayé et fait traîner. Les groupes politiques peuvent être en soutien.

Question éthique, la CGT est contre le travail du dimanche et des jours fériés.

Mais en même temps, il faut accompagner la volonté des agents, un vote a eu lieu, et 80% des agents étaient pour.

La CGT respecte le vote des agents mais ne pas lâchera pas les 20% qui ne veulent pas travailler les jours fériés. Dans les faits, si le travail n'est pas fait le WE, ils doivent rattraper le travail les jours qui suivent sans réelle valorisation. Trop de surcharge. La négociation a été âpre et les gains intéressants pour les agents. Attention à la normalisation des salaires des jours fériés.

En 1983, passage aux 35h à salaire constant, (à ce moment là, arrivent les 10 jours de congés supplémentaires) et embauches.

Loi 84 des 35 heures, on garde les acquis antérieurs en s’appuyant sur la libre administration des collectivités.

Les intersyndicales aboutissent peu et la CGT se retrouve in fine souvent seule ; des syndicats veulent toujours négocier pour gagner 3 miettes à la marge.

Nous devons récupérer les délibérations sur les différents acquis.

Un Tract intersyndical est intéressant, mais nous insisterons pour rajouter notre revendication du passage aux 32h sur 4 jours avec nombre d'embauche supplémentaires... Accompagné d'une pétition.

Pour la CGT, pas de négociation entre travailler plus ou perdre des jours ! On ne lâche rien.

Indispensable de travailler avec la CGT Ville. Lutte, tous ensemble ! Intersyndicale oui mais une intersyndicale ouvrière...

Hypothèse :

Objectif de la Métropole : virer 9 jours à tous les agents.

Ceux à 35+2, c'est une perte sèche

Ceux qui sont au 35h, on leur proposera de conserver les 9 jours et de travailler 2h de plus par semaine... Attention, ces jours RTT/ATT sont perdus si maladie.

Conséquences : 74 heures travaillés en plus, c'est 534 postes supprimés (340 postes pour la Mairie et 194 postes pour la métropole !)

Seule solution : non ferme et définitif et proposer une lutte massive !

Tracter de façon très offensive pour informer.http://cgt-grandtoulouse.over-blog.com/

Aller chercher les soutiens politiques de l'opposition, sans réserve et sans faille.

Il va falloir passer de la colère des pertes des jours de congés à l’action !

La CGT TM est contre:

  • l'augmentation du temps de travail

  • l'annulation des jours de congé

Groupe de Travail sur les 1607 heures : Alain, Roselyne, José, Jean Paul, Elsa, Florence, Thomas et Sabine.

SI DES SYNDIQUES VEULENT PARTICIPER AU GROUPE DE TRAVAIL, N'HESITEZ PAS A VOUS MANIFESTER

Inclure des personnes de la CGT Ville dans le groupe de travail pour co-construire une riposte.

DIVERS

  • Elaborer une distribution d’un calendrier plus grand avec dates butoirs CGT (évaluation, dépôt de dossier formation...) pour 2022.

  • Groupe de travail sur le Juridique : Jean-Paul, Valérie, Thomas et Roselyne. Travail travaux pratique.

 

Tag(s) : #le grain de sel

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :